Elsa Revcolevschi — Groupe 48

L'Ellipse

202324_g48_lellipse1rjeanlouisfernandez_001.jpg
Durée 3h25 avec entracte
École du TNS / Spectacle
Réserver par téléphone au 03 88 24 88 00 ou par e-mail à [email protected]
Réserver par téléphone au 03 88 24 88 00 ou par e-mail à [email protected]
Réserver par téléphone au 03 88 24 88 00 ou par e-mail à [email protected]
Réserver par téléphone au 03 88 24 88 00 ou par e-mail à [email protected]

Elsa Revcolevschi, élève metteuse en scène, crée L'Ellipse avec avec 12 élèves créateur.ices et interprètes du Groupe 48.

Figure narrative d’omission, l’ellipse est aussi en géométrie une forme qui offre une trajectoire quasi-circulaire à un mouvement pourvu d’une période de révolution. À partir de l’été 1938, les rotatives du magazine Match, tournent jusqu’à ce qu’en juin 1940, le gouvernement de Pétain en interrompe la parution. À ses unes, photos-chocs, clichés de guerre et portraits hollywoodiens. En décembre 1938, Mein Kampf paraît en feuilleton, sans aucun commentaire. L' Ellipse se raconte en deux temps : avant juin 1940 au sein de la rédaction de Match, puis à partir de 1945, en faisant ellipse de la période de la guerre. Raconter le paysage d’avant une guerre, observer comment s’installent et se diffusent l’autoritarisme et le fascisme via un magazine people, comprendre des parcours individuels entre les pages de ce qui était à l’époque l’hebdomadaire le plus lu en France. Avec l’amplification contemporaine du phénomène de non‑hiérarchisation de l’information, l’histoire est-elle condamnée à se répéter ou peut-on forger une nouvelle grammaire qui fera révolution ?

[Écriture et mise en scène]
Elsa Revcolevschi

[Dramaturgie]
Tristan Schinz

[Jeu et collaboration à l'écriture]
Ömer Alparslan Koçak - Christian et Maurice
Blanche Pagnol - Nadja, La photographe et L’allemande
Nemo Schiffman - Roger et Emilio
Apolline Tailleu - Natacha
Bilal Slimani - Ilya et Le vendeur d’auto
Aurélie Debuire - Eden
Nina Bonnin - Elsa Schiaparelli
Tristan Schinz - Jean Benoist Méchin

[Scénographie]
Noa Gimenez

[Costumes]
Nina Bonnin

[Lumière]
Macha Menu

[Son]
Corentin Nagler

[Chorégraphie]
Nemo Schiffman

[Régie plateau et générale]
Marie-Lou Poulain